Le Meilleur de l’Alsace

Gastronomie

Baeckeoffe, Kougelhopf, Gewurztraminer ou Bibeleskäs, retrouvez les meilleures spécialités alsaciennes, aussi difficiles à prononcer que délicieuses à déguster !

Retour

Les eaux de vie

Proposé par : Johann

L'origine des eaux de vie remonte au moyen. En effet, les premiers alambics apparaissent au XIVe siècle dans la plupart des monastères et couvents d'Europe.
A l'origine, on y confectionnait des élixir à partir de vin distillé et d'herbes aromatiques.
C'est au XVIIe siècle qu'un moine de l'Est de la France, un peu alchimiste, créa la première eau de vie de fruit en brulant des pulpes de cerises fermentées. Il venait d'inventer le kirsch.

Très vite, on distilla toute sorte de fruit :
poire William, prune et mirabelle principalement. L'eau de vie de framboise quant à elle, est née au début du XXe siècle. Elle était réservée aux tables princières, en raison de la rareté des baies sauvages.

Aujourd'hui, de nombreuses baies sauvages sont distillées : fraises des bois, myrtilles, sureau, airelles, gratte-cul, sorbier, prunelle et même la baie de houx.

A l'origine, les fruits étaient distillés en famille par les producteurs agricoles eux-mêmes. Les premières distilleries professionnelles sont apparues au XIXe siècle. Chaque distillateur perpétue aujourd'hui un savoir-faire original et ancestral.

Les fruits, qui sont l'unique matière première doivent être de qualité irréprochable. Ils doivent être finement sélectionnés.
Les fruits sont ensuite laissés quelques semaines à fermenter en cuves ou à macérer dans de l'eau de vie neutre si le fruit ne permet pas une fermentation naturelle en raison d'un manque initial de sucre (ex: baies telles que les framboises).
On distille ensuite ces fruits dans des alambics en cuivre. L'expérience et le savoir-faire des distillateurs est alors indispensable pour obtenir une eau de vie de qualité. On les laisse ensuite vieillir dans des bombones et là encore, le secret est tenu sur le temps sur le temps qu'il faut pour atteindre la perfection...

En Alsace, la plus célèbre eau de vie est sans aucun doute le Kirsch, eau de vie de cerise. La Kûrzstehlala, cérise originaire du Val de Villé, donne le meilleur Kirsch d'Alsace. Ce n'est pour autant pas la seule eau de vie que l'on trouve en Alsace. Le houx est distillé sur les hauteurs d'Ammerschwirh. On trouve aussi de l'eau de vie de myrtille ou de mûre par exemple.

Ces eaux de vie se déguste en fin de repas pour digérer dans des petits verres très emblématiques.

Vous pourrez découvrir tout cet univers sur la route du Kirsch qui suit le Val de Villé depuis Sélestat. Les distilleries se succèdent de villages en villages.


Informations pratiques

Type : Les boissons
Où la trouver : A découvrir dans les distilleries du Val de Villé sur la route du Kirch

envoyer cette page à un ami

Fermer

E-mail du destinataire  :

Votre nom:

Votre e-mail: